KAREN

Modifié le : 22/09/2015

Investigateurs coordonnateurs : Pr Jean-Claude Daubert – Dr Erwan Donal

  • Objectif : Décrire la prévalence de l’asynchronisme électrique (électrocardiogramme) et mécanique (tel qu’évalué en échocardiographie) et son importance pronostique après 18 mois de suivi dans une cohorte de patients atteints d’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée. Il s’agissait d’une étude prospective multicentrique.
  • Bilan global : 79 patients ont été inclus dans l’étude sur 7 centres impliqués. La publication est en cours de rédaction.
Pour toute information, s’adresser à justine.pollet@sfcardio.fr