POPE 1

Modifié le : 22/09/2015

Investigateur coordonnateur : Dr Philippe Meurin

  • Objectif : Tester l’efficacité d’un anti-inflammatoire non stéroïdien (Diclofénac) pour faire régresser la taille des épanchements péricardiques post-opératoires tardifs, et pour diminuer le risque de tamponnade tardive. Il s’agissait d’une étude prospective, multicentrique, randomisée, en double aveugle.
  • Bilan global : 196 patients ont été inclus dans l’étude sur 5 centres impliqués.
Pour toute information, s’adresser à justine.pollet@sfcardio.fr