IMPROVE-IT

Modifié le : 15/01/2015

L’étude IMPROVE-IT a inclus 18 144 patients avec un suivi médian de 6 ans.
L’objectif de l’étude IMPROVE-IT était de tester l’efficacité de  la simvastatine 40 mg vis-à-vis de l’association simvastatine 40 mg et ézétimibe 10 mg. Le critère primaire comportait les décès cardiovasculaires, l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, les hospitalisations pour angor instable et les revascularisations coronaires.

Le critère primaire a été amélioré significativement avec un taux de 34,7% dans le groupe simvastatine 40 mg et un taux d’événement de 32,7% dans le groupe simvastatine 40 mg associé à l’ézétimibe 10 mg. Le nombre de sujets à traiter pendant la durée de l’étude pour éviter un événement cardiovasculaire est de 50. Le critère secondaire le plus démonstratif est celui qui associe les décès cardiovasculaires, l’infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux où la baisse est de 10% soit un nombre de sujets à traiter de 56. Le suivi à long terme de tous ces patients ne montre aucun effet indésirable significatif, en particulier pour les cancers

En conclusion, lorsqu’un patient coronarien a un LDL-cholestérol aux alentours de 0,70 g/l, il peut encore bénéficier d’une amélioration de son pronostic jusqu’à un LDL-cholestérol aux alentours de 0,53 g/l. Cette baisse additive du LDL-cholestérol occasionnée par l’ézétimibe assure un meilleur pronostic cardiovasculaire et une baisse significative des décès cardiovasculaires, des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux.

 
J. Ferrières
Toulouse

Actualités

Syndrome coronaire aigu et accident vasculaire cérébral

Point de vue : Yves Cottin et Yannick Bejot (Dijon). Source Dossier de Presse JESFC 2018

En savoir plus